La plage Los Charcos est naturellement protégée de la haute mer grâce aux formations rocheuses d'origine volcanique.

Playa Los Charcos pour grands et petits…

La playa de Los Charcos est l’une des plages proches d’un village qui conserve l’arôme local d’un lieu authentique : El Cotillo.

D’ailleurs, il n’est vraiment pas nécessaire d’aller aux Caraïbes pour voir des plages aux eaux cristallines et au sable blanc.

En réalité, il suffit d’aller sur les plages de ce village. Les lagunes et les criques d’El Cotillo sont nombreuses et elles vont du village lui-même jusqu’après le phare d’El Tostón.

Mais, revenons à la “playa Los Charcos” qui se trouve au nord d’El Cotillo. Lors de ton séjour Fuerteventura, tu dois absolument y faire un tour, car elles offrent une image bien différente des plages du sud. La plage “Los Charcos” est parfaite pour les petits et les grands…

La playa Los Charcos sous toutes les coutures

Los Charcos sont également connus sous le nom de Playa El marrajo, playa Los Laguitos ou playa Las Lagunitas.

C’est une succession de trois plages consécutives qui s’étendent sur un peu plus de 500 m avec une largeur maximale de 70 m.

La playa Los Charcos se compose de 3 plages consécutives. Au fond, nous avons le phare d'El Tostón qui veille sur nous.
Vue panoramique Playa Los Charcos

Ce sont des plages de sable fin mélangé à quelques cailloux.

Toute la zone est dominée par un paysage charmant aux couleurs dignes d’une carte postale : le sable nacré blanc brillant, les roches volcaniques noires et l’eau d’un turquoise éblouissant. Ce sera certainement l’une de tes meilleures Photos-souvenirs de ton séjour Fuerteventura !

Par contre, ce paysage contraste avec le terrain aride et pratiquement dépourvu de végétation que l’on trouve côté terre.

La plage “Los Charcos” se divise en petites criques et lagunes séparées par des murs de lave naturels. Elles sont facilement accessibles. De plus, il y a toujours des criques presque vides, où tu peux te détendre loin de l’agitation touristique. En contrepartie, elles sont éloignées de tous types de services.

Une zone très calme et adaptée aux familles comme aux couples. Tu n’as plus qu’à te détendre et à profiter de cette nature merveilleuse.

La baignade à la PLaya Los Charcos

Ces plages sont assez familiales, et même si l’été, elles sont généralement plus occupées, cela reste à des niveaux plus que raisonnables.

En raison des formations rocheuses d’origine volcanique, de petits lacs aux eaux cristallines et calmes se forment.

La plage Los Charcos est naturellement protégée de la haute mer grâce aux formations rocheuses d'origine volcanique.
Le récif volcanique empêchant les vagues de pénétrer.

Ils sont protégés naturellement de la haute mer qui, dans cette zone, est généralement sauvage et houleuse. C’est pourquoi, la baignade y est totalement sûre.

Le récif volcanique empêchant les vagues de pénétrer dans les lagunes. Ce sont des piscines naturelles sans vagues, parfaites pour la baignade ou la détente.

Ainsi, les grands comme les petits peuvent toujours profiter d’un bain paisible au milieu d’un superbe paysage.

Pour finir, il est impératif de s’y rendre avec du matériel de plongée (snorkeling). Ces lagunes sont incroyablement riches en vie marine, il est donc obligatoire de les inspecter avec un masque, un tuba et des palmes.

L’influence des marées

Selon que la marée est basse ou haute, la géographie des plages de cette zone peut être différente.

À marée basse, la playa Los Charcos offre de petits bassins d'eau claire pour les enfants dans lesquelles on trouve des poissons de toutes sortes.
Piscine naturelle pour la joie des plus petits.

Les marées ayant une amplitude plus ou moins grande dans l’Atlantique, je te recommande de noter les heures des marées afin de ne pas avoir de surprises.

Cependant, même si certains trouvent les lagunes plus belles à marée haute. La marée basse permet indéniablement aux enfants de jouer dans des bassins d’eau claire et d’y trouver des crabes et des poissons de toutes sortes. N’oubliez pas vos épuisettes !

Le vent dans cette zone

Bien que ses eaux soient calmes, la région est parfois, voire même souvent, très venteuse. Cependant, elle semble être moins exposée que d’autres zones du même secteur.

Mais pas de soucis, il y a toujours une solution ! Tu comprendras très rapidement à quoi servent ces innombrables petits murs de pierres de forme semi-circulaire…

Ils sont fréquemment présents sur l’île et sont de petit havre de paix face au vent. Par contre, il arrive qu’ils soient peu nombreux et qu’il faille les occuper tôt dans la journée.

Cependant, si tu recherches des plages avec moins de vent, je te recommande les plages qui sont plus au sud de l’île, comme celles de Costa Calma ou les plages de Morro Jable. Elles ont d’ailleurs une physionomie qui est bien différente.

Maintenant, si le vent peut-être une aubaine pour les kitesurfeurs ou les passionnés de Cerfs-volants, il faut faire attention !

Le vent rafraichit le corps et déshydrate sans que l’on s’en rende compte. Sur l’île, le soleil brûle beaucoup, même si cela ne semble pas être le cas !

N’oublie pas de te protéger du soleil avec un parasol, chapeau et une crème solaire. Pour finir avec mes recommandations, n’oublie pas non plus d’emporter de l’eau et de t’hydrater régulièrement.

Comment accéder à la “playa Los charcos

La “plage Los Charcos” se trouve à environ 10 minutes en voiture du village d’El Cotillo. Il faut te diriger vers le nord, en direction d’un phare qui date de 1897, le phare d’El Tostón.

Ce dernier se trouve approximativement à 5 kilomètres au nord du village d’El Cotillo, dans la zone géographique connue sous le nom de Punta de la Ballena.

Bien avant d’arriver au phare, il te faudra tourner à droite sur une piste qui semble longer la côte pour atteindre la zone diteCaleta del Marrajo / Los Charcos”. Cette zone commence de l’embranchement (situé à environ 550 mètres du phare ) jusqu’au moment où la piste semble de nouveau se séparer du front de mer.

Une fois sur la piste, tu peux te garer où bon te semble, puis te rendre à pied jusqu’à ton recoin préféré.

À proximité de la Playa Los Charcos

Le phare El Tostón

Le phare El Tostón abrite le Musée de la pêche traditionnelle. C’est probablement l’une des activités qui permet la survie des coutumes et traditions des habitants de Fuerteventura.

Le musée est interactif et permet d’écouter les histoires des pêcheurs voire même de voir des scènes réelles de pêche. On ressent vraiment le lien qui existe entre les majoreros (habitants de l’île) et l’océan.

Sur cette photo du Phare D'El Tostón on apprécie ses bâtiments de couleur rouge et sa tour principale de couleur blanche et rouge..
Phare d’El Tostón

Le village d’El Cotillo

El Cotillo est devenu un lieu touristique et une destination surtout pour les amateurs de sports nautiques comme le surf, la planche à voile et le Kite-surf, car il y a toujours du vent et de grosses vagues.

Cependant, c’est un petit village de pêcheurs qui conserve encore toute son authenticité. C’est au niveau du vieux port que l’on trouvera la plupart des commerces. Il y a de bons bars et d’excellents restaurants qui offrent une vue magnifique sur la mer. Près du village se trouve la tour fortifiée d’El Tostón qui se visite.

Le mot de la fin

À mon avis, ce sont des plages familiales, très calme et comme toutes les plages d’El Cotillo, parfaites pour observer la vie marine. Comme il n’y a pas de vagues, elles sont très sûres.

Si tu es un amateur de photos, pour y trouver des conditions de lumières tout simplement parfaites, je te recommande d’y aller un peu avant le lever du soleil ainsi qu’aux heures du coucher du soleil. En règle générale, ce dernier est un spectacle que l’on ne peut pas manquer sur toute la côte Ouest de l’île.

C’est pourquoi, un bon plan serait de manger au village d’El Cotillo et de passer l’après-midi sur cette plage “Los Charcos” jusqu’au coucher du soleil.

Toute la côte d’El Cotillo est un lieu recommandable à visiter. Aujourd’hui, je te quitte avec un dernier lien vers une vidéo illustrant la playa Los Charcos, la “punta de la Ballena” et le phare d’El Tostón.

Juges-en par toi-même…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page