Sur cette photo, nous découvrons la passerelle qui traverse le "Saladar de Jandía" avec en fond le phare de Morro Jable. C'est l'accès central à la plage del Matorral.

La plage de Morro Jable : Faisons le tour.

Ce que l’on entend par plage de Morro Jable est en fait un groupe de plages. Les plages de Morro Jable, au sud de l’île de Fuerteventura, sont réputées pour leur beauté.

Avec leur sable fin, étendu et par endroits assez large, elles attirent des visiteurs du monde entier.

Peu importe que tu sois en train de chercher une plage classique et conviviale ou un coin isolé pour être seul avec tes pensées.

Aux alentours de Morro Jable, la plage est infinie et elle offre des choix pour satisfaire presque tous les désirs. Tu peux te promener sur un peu plus de 10 km et découvrir ton propre coin de paradis.

Se promener sur la plage de Morro Jable

Pour ceux qui aiment marcher et veulent une excursion qui sort de l’ordinaire, se promener le long de ces plages peut être une option très très agréable et sportive.

De “playa de la Cebada” à “Playa Esquinzo-Butihondo”, il y a plus de dix kilomètres de marche sur le sable. Même si en réalité la plage continue bien plus loin.

Il est vrai que certains points se rétrécissent beaucoup à marée haute. Dans le pire des cas, tu seras obligé de te mouiller les pieds ou de contourner l’obstacle par la terre ferme (plus sûre). Il y a aussi des sentiers balisés. C’est pourquoi, il faut consulter les horaires des marées et essayer de privilégier la marée basse pour notre excursion.

Au cours de la promenade, tu verras des zones presque totalement désertes et des zones entièrement équipées de transats, bars de plage, location d’embarcations et de blocs sanitaires.

Mais la raison pour laquelle tu dois marcher aussi loin, ce sont les coins tranquilles et déserts.

Pour finir avec mes recommandations, emporte des chaussures de plage pour franchir les quelques parties rocheuses ou pour contourner certains obstacles par les terres, si nécessaire…

La plage de Morro Jable : commençons notre “Tour”

Fuerteventura est considérée comme l’une des destinations les plus prisées des amateurs de plage, toute sa côte est un spectacle de sable fin, à la fois doré et blanc, et d’eaux cristallines qui invitent à la baignade.

La plage de Morro Jable dite “playa de la Cebada”

Sur cette photo, nous apprécions la pointe et le phare de Morro Jable. Ces éléments délimitent la partie Nord de la la plage de Morro Jable dite de "La Cebada".
Plage de Morro Jable “La Cebada”

La plage de la Cebada commence en face du centre historique de Morro Jable. C’est une plage assez courte, de seulement 2 kilomètres de long. À son extrême nord, elle est délimitée par la pointe “Punta del Matorral” ou plus précisément là où commence la zone protégée du “Saladar de Jandía”.

D’une certaine manière, c’est la plus classique des plages, car elle est la plus proche du centre historique de la ville. C’est pourquoi, tu y trouveras tous types de services.

Elle est protégée du vent dans une certaine mesure par le terre-plein du fond.

Et dans son prolongement, on trouve…

La plage dite “del Matorral”

Voici peut-être la plus longue, la plus large et la plus sablonneuse des plages de Morro Jable. Cette plage s’étend sur 4 kilomètres. Et bien entendu, tu la reconnaîtras par son phare emblématique qui se trouve approximativement en son centre.

Sur cette photo, nous découvrons la passerelle qui traverse le "Saladar de Jandía" avec en fond le phare de Morro Jable. C'est l'accès central à la plage del Matorral.
Plage de Morro Jable dite “del Matorral”

Si tu séjournes à Jandía, c’est aussi probablement la plage la plus proche de ton hôtel. En effet, tous les hôtels de L’Av del Saladar se trouvent juste en face de la “Playa del Matorral“.

Là encore, c’est une plage plus ou moins fréquentée en fonction des périodes. C’est pourquoi tu y trouveras des sauveteurs, des locations de transats et d’embarcations. Il y a trois bars sur la plage. Un à chaque extrémité et un troisième plus ou moins au centre.

Une belle plage qui s’enchaine avec…

La playa de las Gaviotas

Cette plage commence approximativement là où se termine “el Saladar de Jandía”. Autrement dit, là où l’on recommence à voir des hôtels en bord de plage.

La plage de las Gaviotas est une petite plage de Morro Jable. Sa longueur représente un peu moins de 2 kilomètres. Elle possède un sable doré et quelques pierres et ses eaux sont calmes et cristallines dont les couleurs varient entre les tons de turquoise et d’émeraude.

Elle n’est pas très venteuse, car la plage est protégée par quelques escarpements.

Et dans son prolongement on trouve…

La playa Piedras Caidas

Cette zone est plutôt étroite. En te promenant le long de cette plage, tu comprendras pourquoi cette zone est appelée “Piedras Caidas”, et comment les rochers complètent en partie ce merveilleux paysage.

Voici un aperçu de la plage "Piedras Caídas" : étroite, un mélange de sable fin et de pierres, protégée par un escarpement.
Plage de Morro Jable dite “Piedras Caídas”

La plage de Morro Jable dite “Piedras Caídas” est une plage surmontée d’une falaise qui la protège autant que possible du vent. On peut voir plusieurs hôtels se dresser en haut de celle-ci. Elle a une longueur d’un peu plus de 2 kilomètres.

Par contre, si tu passes par là, fais attention !

Des êtres impitoyables peuvent te forcer à t’arrêter en chemin… Ils peuvent même te faire émietter une partie du sandwich que tu as prévu de manger…

Je parle bien entendu des écureuils qui se cachent tout le long de cette plage !

Outre cela, il y a plein d’endroits assez confortables dans lesquels il est possible de se poser pour profiter de ce petit paradis.

Sa fin coïncide avec le début de …

Playa Esquinzo-Butihondo

Et voici de nouveau un petit changement dans le décor. Voilà que la plage s’ouvre de nouveau. D’ailleurs nous retrouvons rapidement les transats, le bar de plage et la Location d’embarcations.

La plage elle-même a une longueur de 1500 mètres, mais sa relative étroitesse (45 mètres en moyenne) la fait paraître plus petite.

Une plage qui s'élargie avec quelques hôtels en fond.
Plage de Esquinzo-Butihondo

La plage est également moins sablonneuse que celle “del Matorral”. Toutefois, son sable reste fin et blanc. De même, il n’y a pas trop de houle. Par contre, elle est protégée par de hauts escarpements qui donnent un répit appréciable contre le vent.

À marée haute, comme pour la plage “Piedras Caídas”, il n’est pas rare de voir l’océan récupérer certaines zones. Si tu as choisi un endroit calme et isolé à marée basse, il te faut surveiller le niveau de l’eau.

Soyons honnête. Il est peu probable que tu veuilles parcourir toute cette distance à pied juste pour cette plage. Cependant, si ton hôtel se trouve à proximité, tu apprécieras beaucoup cette plage à partir du moment où tu t’éloignes quelque peu des hôtels en te dirigeant vers le nord (vers playa de Mal Nombre).

Même si la plage continue, nous nous arrêtons ici, puisque les plages suivantes font partie “des plages de Sotavento”…

Pour conclure, je te rappelle que c’est ta soif de découverte qui t’as décidé de marcher aussi loin… Cette volonté de découvrir des coins tranquilles et déserts. Et ce désir de voir des paysages merveilleux.

Maintenant, il faut penser au retour. Si tu n’as pas envie de marcher plus de vingt kilomètres (aller-retour), tu peux prendre un bus pour revenir.

Mon conseil serait de planifier le retour à l’avance en identifiant les arrêts de bus et les horaires. Souviens-toi que les bus ne sont pas très fréquents à Fuerteventura….

Bonne balade et bonne découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page